BIOGRAPHIE SOMMAIRE

De Sigmund Freud


L’histoire de la psychanalyse est indissociable de la personnalité exceptionnelle de son créateur le médecin viennois Sigmund Freud qui a considérablement marqué son époque. Le créateur et le théoricien de la psychanalyse dispose de la particularité des grands hommes qui est d’être aimé comme un père par les uns et détesté par d’autres. Médecin neurologue et écrivain, ses œuvres ont aujourd’hui une grande influence en médecine, en psychologie, en philosophie ainsi que dans tous les domaines des sciences humaines et sociales. Par ailleurs, il a formé de nombreux psychanalystes qui se sont organisés par la suite en associations professionnelles pays par pays.


Né en 1856, Sigmund Freud, après avoir terminé ses études de médecine s’est intéressé à la recherche notamment dans le domaine de la neurologie au cours d’un séjour à Paris. De retour à Vienne, il s’installe comme médecin neurologue en cabinet privé. C’est en contact avec sa clientèle qu’il mettra au point sa technique si particulière puis sa théorisation. Initialement intéressé par la pratique de l’hypnose, il la délaissera progressivement au profit d’une collaboration plus active de ses patients. Il gardera cependant certains des aspects relaxants de l’hypnose comme la position allongée sur le divan pour laisser place à la libre parole et à l’association d’idées.


Suite à la mort de son père et au grand deuil qui s’en suivit, il pratique sur lui-même une rigoureuse auto-analyse qui est le préalable à la théorisation de ses découvertes.  L’interprétation des Rêves publiée en 1900 contient les fondements de la théorie nouvelle. Par la suite Sigmund Freud contribuera par ses publications et correspondances à enrichir ses travaux jusqu’à sa mort en 1939.


Conscient de créer une nouvelle science, Sigmund Freud organise autour de lui un cercle de collaborateurs venus suivre son enseignement et explorer les nouvelles voies ouvertes par la théorie de la psychanalyse. Certains d’entre eux deviendront des amis comme Karl Abraham, Sandor Ferenczi ou Ernest Jones. D’autres plus indépendants comme Alfred Adler ou Karl Gustav Jung rentreront en dissidence pour créer leurs propres mouvements. Cependant Sigmund Freud parviendra à stabiliser le tout jeune mouvement au travers de l’International Psycho-Analitic-Association  qu’il avait fondé et dirigé. Cette association veillera sur son œuvre, assurera sa diffusion et la formation de nouveaux psychanalystes.


Fuyant les persécutions Nazies, Sigmund Freud âgé s’exila à Londres. Inconnu à ses débuts, le fondateur de la psychanalyse devint mondialement célèbre dans les dernières années de sa vie, au cours desquelles il reçut de nombreux honneurs et distinctions officielles.


Biographie de Sigmund Freud, pour en savoir plus :

Les jeunes années 1856-1886

Les fondements théoriques 1886-1900

L’âge d’or de la psychanalyse 1900-1913

La deuxième topique, refonte théorique 1913—1922

L’âge de la sagesse 1922-1939